UN PIANO POUR LA PAIX

Maurice Ravel, Paul Hindemith / Marielle Le Monnier

Synopsis

Deux œuvres pour piano seul, écrites de chaque coté de la frontière alors que la guerre fait rage entre la France et l’Allemagne, semblent se répondre : Le Tombeau de Couperin de Maurice Ravel ; In einer Nacht de Paul Hindemith. Un récital pour célébrer la paix à l’occasion du centenaire de l’armistice de 1918.

Jeune musicien allemand, Paul Hindemith perdit son père, tombé au front, dès le début de la guerre. Mobilisé à son tour, il put continuer à jouer. Alors qu’il répétait le Quatuor à cordes de Debussy, il apprit le décès du célèbre compositeur français qui haïssait les Allemands et se lamentait de ne pas pouvoir se battre. Il déclara alors : « Nous sentions pour la première fois que la musique est plus qu’une question de style, de technique ou d’expression d’un sentiment personnel. La musique dépassait ici les frontières politiques, la haine d’une nation et les horreurs de la guerre. Jamais je n’ai aussi bien compris dans quelle direction devait évoluer la musique. »

Mission centenaire 14-18. Dans le cadre du Cycle Sacrée Musique !

En collaboration avec La Batterie – Pôle Musiques de Guyancourt.

Distribution

Ensemble Les Solistes de Versailles. Musique Maurice Ravel, Paul Hindemith. Avec Marielle Le Monnier (piano).

Mentions

Crédit photo Christian Lauté.

Lieu

Eglise Saint Victor, Place de l'Église, Guyancourt, France

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×