OMBRES ET LUMIÈRES

MÉLANIE BONIS ET JOHANNES BRAHMS

Synopsis

Regards croisés sur deux génies de la musique aux destins opposés : l’éminent Johannes Brahms et Mélanie Bonis, grande compositrice tombée dans l’oubli.

Un jeu d’ombre et de lumière pour rendre leur éclat à deux joyaux méconnus composés par deux génies de la musique. D’un côté, Mélanie Bonis, compositrice restée dans l’ombre, dont la pièce porte la lumière du style français de la fin du 19e siècle, de l’autre Johannes Brahms à la renommée éclatante, dont la musique est empreinte d’un caractère ombrageux tout germanique.

En musique, les œuvres qui restent « au répertoire » sont la partie émergée d’un immense iceberg de pièces peu jouées ou même abandonnées, révélatrices d’un foisonnement de la création à travers l’histoire. Les raisons de cette sélection sont multiples mais touche particulièrement les femmes, dont la place dans l’art, notamment autour du début du 20e siècle, était jugée secondaire voire inenvisageable. Aujourd’hui, de brillants musiciens font le choix audacieux mais nécessaire de ramener dans la lumière les trésors oubliés du répertoire féminin.

Dans le cadre du projet Édifier notre Matrimoine

À l’auditorium de La Batterie

Distribution

Musique Mélanie Bonis, Johannes Brahms

Avec Jean-Yves Convert (alto), Laurence Disse (piano), Saskia Lethiec (violon) et Bertrand Malmasson (violoncelle)

Mentions

Crédit photo Michel Malmasson

Lieu

La Batterie de Guyancourt, Rue de la Redoute, Guyancourt, France

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×