LE VIOLONCELLE POILU

Hervé Mestron / Pascal Antonini

Synopsis

Le célèbre violoncelliste Maurice Maréchal est mobilisé en tant que brancardier dès 1914. Il emporte son instrument noble et délicat sur le front, dans les tranchées boueuses, sous les obus et les éclats. La suite, c’est son violoncelle lui-même qui la raconte ! Il livre ses émotions, ses états d’âme et les terribles péripéties dont il est victime.

L’instrument qui prend la parole devient la voix de la connaissance, de la musique, de l’humanité et de l’inhumanité. Pascal Antonini porte à la scène cette nouvelle bouleversante d’Hervé Mestron sur la Première Guerre Mondiale. Une écriture tout en finesse, teintée d’humour, pour décrire l’horreur de la guerre mais aussi la force de l’âme : tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir ! Un magnifique récit.

Une histoire vraie, belle et émouvante, une performance d’acteur ! – Théâtrepassion.com

Séances scolaires : mardi 13, jeudi 15, vendredi 16 novembre à 9h45 et 14h15.

Mission centenaire 14-18.

 

 

Distribution

Compagnie Périphériques. Texte Hervé Mestron. Mise en scène Pascal Antonini. Création lumières Julien Barbazin. Régie Nicolas Matz. Avec Isabelle Veyrier (violoncelle), Martial Gauthier (violon), Thomas Landbo.

Mentions

Production Compagnie Périphériques. Production déléguée Compagnie les écorchés.Coproduction La Ferme de Bel Ébat – Théâtre de Guyancourt. Avec le soutien d’Artéphile. Crédit photo Camille Jimenez.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×